gallery/logo 4

Samuel Bricault se forme à à la flûte traversière, notamment au CNSM de Paris dans la classe de Sophie Cherrier où il sort diplômé en 2015. Sa carrière l'amène à se produire en musique de chambre (avec le Quatuor Van Kuijk, Claire Désert, Emmanuel Strausser, Olivier Charlier, Sarah Margaine), dans différents orchestres (Opéra de Paris, Orchestre national de France, Orchestre de chambre de Paris), ensembles de musique contemporaine (Le Balcon, Ensemble Itinéraire, Multilatérale) et en soliste : Concerto de Katchaturian à la Philharmonie de Paris, Concerto de Mercadante au Teatro Mayor de Bogota, concertos de Vivaldi à la Philharmonie d'Ekaterinbourg (Russie). Ses activités l'ont amené à se produire sur des scènes telles que le Royal Albert Hall, le Concertgebouw d'Amsterdam, le Shanghai Symphony Hall, la Salle Pleyel, la Philharmonie de Paris, la Juilliard School, le Théâtre du Châtelet, la Villa Médicis, et des festivals tels que les BBC Proms, les Folles Journées de Nantes, le Festival Berlioz... En septembre 2014 Samuel est Lauréat du Concours international Aurèle Nicolet de Canton.

Samuel Bricault

flûte

Rafaël Cumont Vioque

violoncelle

Lauréat des concours internationaux Vatelot-Rampal (Paris 2007) et du YAP (Canada) sous la direction de Pinchas Zukerman, Rafaël Cumont-Vioque, âgé de 21 ans, poursuit actuellement ses études au CNSMD de Paris dans la classe de Jerôme Pernoo. Il se produit régulièrement en trio à cordes avec ses deux frères, au festival Les vacances de Monsieur Haydn à la Roche-Posay, au festival Vox Musica à Poitiers.

Toujours intéressé d'enrichir son répertoire et de mener de nouveaux projets, il fonde avec sept autres musiciens du CNSMD l'ensemble Entrelacs qui a pour but de faire découvrir un vaste répertoire de musique de chambre, notamment autour des oeuvres avec harpe et piano, trop souvent oublié. Il s'est produit avec cet ensemble aux Archives nationales à Paris, aux Flâneries Musicales de Reims et jouera en 2013 au Palazzo Bru Zane à Venise. En 2013 de retour d’un voyage en transsibérien, il est invité à faire découvrir sur France Musique la musique russe (émission Un mardi idéal). Depuis cette année, Rafaël joue un magnifique violoncelle Gand et Bernadel.

instrumentistes

Rémy Reber 

guitare 

Antoine Cambruzzi

clarinette

Antoine a été  clarinettiste co-solo de l'orchestre de Belfast (Ulster Orchestra) et évolue dans diverses formations musicales, en France ou à l'étranger, comme l'orchestre de Bretagne, l'orchestre de Picardie et le quintette Arte Combo. Il fait partie pour la saison 2016-2017 de la production "le Fantôme de l'Opéra" au Théâtre Mogador. Il est membre de l'ensemble Miroirs Étendus dirigé par Romain Louveau et Fiona Monbet depuis 2016.Antoine commence la musique à l'âge de 10 ans à l'harmonie municipale Meaux où joue en sonate sous le parrainage d'Anne Queffélec. Il entre ensuite au Conservatoire de Paris où il bénéficie des conseils de plusieurs professeurs tels que Richard Vieille, Jérôme Voisin, Véronique Fèvre, Pascal Moraguès, Florent Pujuila et Jérôme Comte. Il intègre alors l'Orchestre Ostinato qui lui permet de jouer sous la direction de chefs comme Jérôme Kaltenbach, Maxim Vengerov et Yuri Bashmet. 

Antoine obtient un Master of Music au Royal College of Music de Londres dans les classes de Barnaby Robson, Tim Lines, Richard Hosford et Colin Lawson, sous la tutelle de Janet Hilton. Il se produit avec le BBC Symphony Orchestra et le London Symphony Orchestra.

gallery/antoine
gallery/samuel bricault
gallery/remyreber

Marina Capstick

alto

gallery/marina capstick

Après avoir obtenu son DEM de guitare en 2005 et d'alto en 2006 au CRR de Perpignan, elle part se perfectionner au CRR de Toulouse puis au Pôle Supérieur de Paris (PSPBB) en 2008. En 2010, elle rentre en alto au CNSM de Paris dans la classe de Pierre-Henri Xuereb et de Louis Fima et obtient son Master en 2015 avec la mention Très-Bien à l'unanimité et son DE au CNSM en 2016.  Depuis, elle se produit dans de nombreux concerts avec l'Opéra de Paris, l'Orchestre de Chambre de Paris, l'Orchestre National de Paris, l'Orchestre des Pays de la Loire, le MINensemblet et voyage régulièrement (La Reunion, Algérie, Norvège, Etats-Unis, Martinique) grâce à différents projets d'Orchestre de Chambre et de Musique de Chambre. Elle est actuellement professeur au Conservatoire du 16ème arrondissement de Paris. 

Passionné de musique contemporaine et de théâtre, le guitariste français Rémy Reber explore avec le même éclectisme les musiques actuelles et populaires, tant en Europe qu'au Brésil.
Il s'est formé au Conservatoire Supérieur de Paris auprès de Roland Dyens, où il obtient un master d'interprétation en 2014. Il y étudie également l’improvisation générative, la pédagogie, et y intègre le 3éme cycle dédié à la musique contemporaine. Il est membre du collectif Warn¡ng et du Listen Ensemble, collabore avec L'Instant Donné, Accroche Note et se produit régulièrement à Paris, en Europe et au Brésil (Cité de la musique, Ircam, Radio France, KKL Lucerne, Pompidou...).
En 2016, Rémy Reber remporte le premier prix du Concours International d'Interprétation de la Musique du Dernier Siècle de Boulogne-Billancourt. 

gallery/rafael cumont vioque

chanteurs

gallery/g_20_jndpbfq2if

Géraldine Jeannot,

soprano

Géraldine Jeannot débute la musique par le violon avant de découvrir le chant.

Elle intègre le conservatoire d'Avignon dans la classe de Valérie Marestin et de Catherine Thomasset, puis celui d'Aix-en-Provence dans les classes de Mareike Schellenberger et Monique Zanetti, dont elle ressort doublement diplômée (DEM et Perfectionnement en chant lyrique, et DEM de musique ancienne). Avec une affection toute particulière pour la musique ancienne, elle se perfectionne lors de masterclasses avec des artistes renommés tels que Philippe Jaroussky, Claire Leffiliâtre, Stéphane Fuget, Gabriel Garrido, Rosa Dominguez, Maria Christina Kiehr, Peter Kooij, Emanuela Galli, Peter Phillips.Géraldine Jeannot interprètera le 21 décembre les rôles de l'Homme au sable et l'Homme à la rosée dans Hansel & Greteld'Humperdick, à l'Autre scène (Vedène) dans le cadre de la saison de l'Opéra d'Avignon; une reprise à l'Opéra de Reims est prévue en mars 2020.

gallery/9125221

Els Janssens Vanmunster, mezzo-soprano

Que ce soit en oratorio ou en opéra, une cantate baroque ou une monodie médiévale, de la polyphonie renaissance ou une création contemporaine, la mezzo-soprano d’origine belge-flamande Els Janssens-Vanmunster se promène avec aisance à travers ce large répertoire. Sa voix souple, riche en couleurs et nuances- et sa grande tessiture font d’elle une artiste très appréciée parmi les musiciens et ensembles de renommée internationale tels que La Fenice (F), La Morra (CH), Les Jeunes Solistes (F), Zefiro Torna (B), l’Ensemble Européen William Byrd (F), Ferrara Ensemble (CH), Les Flamboyants (CH),...C’est dans les maisons d’opéra de Metz, Tours, Reims (F) ou encore à La Monnaie (B), le Château de Blois ou l’Arsenal de Metz, que la mezzo-soprano Els Janssens-Vanmunster interprète les rôles de Speranza (Orfeo de Monteverdi), Anima Beata (La Rappresentazione di Anima e di Corpo de Cavalieri), Maria Magdalena (jeu liturgique de Tours du XIIIe siècle) et Daphné (intermèdes de Charpentier du Malade Imaginaire)

gallery/xavier-de-lignerolles-300x300

Xavier de Lignerolles,

ténor

Après des études de violon, dès l’âge de 6 ans, Xavier de Lignerolles intègre la classe de chant de Pierre MERVANT, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Il se perfectionne dans la musique baroque aux côtés de Kenneth Weiss, dans le lied et la mélodie aux côtés de Jeff Cohen et Anne le Bozec, ainsi que dans le répertoire contemporain auprès de Graciane Finzi et obtient son DFS de Chant en juin 2010. En 2012, il crée, avec Cecil Gallois, l’Ensemble vocal a cappella TARENTULE, spécialisé dans la musique madrigalesque, avec lequel il a participé au Festival d’Utrecht, qui a été reçu en résidence à la Cité de la voix de Vezelay, qui a été sélectionné pour participer aux demies-finales du concours international Van Wassenear à Utrecht... Il est aussi invité pour différents concerts avec Sequenza 9.3, 2e2m, Solistes XXI, les Talens lyriques (Christophe Rousset), Spirito et Le Balcon (Maxime Pascal). 

En décembre 2019, il chantera en soliste dans l'Enfance du Christ (Berlioz) avec l'Orchestre National de Lyon, à l'Auditorium de Lyon.

gallery/56abbabdecf3f

Vicent-Arnaud Gautier,

baryton-basse

Vincent-Arnaud Gautier étudie dès son plus jeune âge le solfège, le piano et le chant choral en horaires aménagées au conservatoire de Toulouse et découvre l’opéra au sein de la maîtrise du Théâtre du Capitole de Toulouse. 
Plus tard, c'est auprès de Christian Crozes qu’il commence son apprentissage du chant, et poursuit aujourd’hui son perfectionnement auprès de Lionel Sarrazin. Vincent-Arnaud incarne les rôles de basse (Drunken Poet, Sleep, Corydon, Winter, Hymen) dans The Fairy Queen de Purcell, sous la direction de Markus Hünninger, le Comte Almaviva dans Les Noces de Figaro de Mozart, Don Pedro de Hinoyosa dans La Perichole d'Offenbach, ou encore le rôle de Colas dans Bastien et Bastienne de Mozart avec l'Orchestre Mozart de Toulouse (dir. Claude Roubichou) et la compagnie Lézard Lyrique ; Orchestre Mozart de Toulouse avec qui il donne également un récital autour de l’oeuvre de Rossini. 
Il participe à la création (2020) d’un opéra baroque Histoire de Joseph (dramaturgie et mise en scène Emmanuel Gardeil), dans lequel il interprètera le rôle de Jacob. 
Il interprètera également le rôle de Figaro dans les Noces de Figaro.